top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBMHB TV

Bassin Mussipontain : Jean-Christophe Ehlé adopte la zen attitude

Malgré un début de championnat particulièrement poussif (1V, 4D), l’entraîneur du Bassin Mussipontain ne s’alarme pas et se veut même résolument optimiste.



Bassin Mussipontain - Chalon Ce samedi à 20 h 30


À quelques heures de recevoir Chalon, l’antépénultième, Jean-Christophe Ehlé, l’entraîneur du BMHB, avant-dernier de la poule, se veut d’un calme olympien, alors qu’à sa place, de nombreux entraîneurs auraient probablement décrété la mobilisation générale. « La nervosité n’amène jamais rien de bon », assure le technicien scarponais. « Cette confrontation contre Chalon est aussi importante qu’un autre match. Ni plus, ni moins ».


Et pourtant, au quart du championnat, le bilan comptable des Bellédoniens est plutôt famélique(7 pts, 1V, 4D). Après le coup d’éclat du BMHB en Coupe de France face à Villers , pensionnaire de N2, on pouvait peut-être s’attendre à mieux de la part d’une formation qui vise une place dans le top 5. « Ce n’est que le début du championnat », répète Jean-Christophe Ehlé. « Il n’y a vraiment pas lieu de s’inquiéter. La Coupe reste une parenthèse pour nous : c’est du bonus. En championnat, notre mise en route est peut-être un peu difficile, mais il y a des explications. Déjà, mon groupe est jeune et on a dû composer quelques matchs sans Alexis Van Der Weckene, qui est un des piliers du groupe. Ensuite, le calendrier n’a pas été à notre avantage. On s’est ainsi incliné de peu à Besançon (30-27), qui est un centre de formation, avant de caler devant le leader luron (21-27) puis Haguenau, 3e au classement (33-25) ».


Vincent Gérard en vedette


Cette seconde partie de la phase aller devrait donc permettre au BMHB d’emprunter le remonte-pente. « J’en suis convaincu », déclare Jean-Christophe Ehlé. « D’autant que l’investissement et le travail aux entraînements sont conséquents. Tout cela va finir par payer. Même s’il nous manque encore un peu de discipline dans le jeu, le boulot accompli va forcément être validé sur le terrain par des victoires ».


Pour cette rencontre, le BMHB pourra compter sur un supporter de choix en la personne de Vincent Gérard. Dans le cadre d’octobre rose, l’international français, qui évolue dans les buts du THW Kiel, se prêtera à une séance de dédicaces. « Même s’il est actuellement blessé (pubalgie), il aurait largement sa place dans nos buts », s’amuse Jean-Christophe Ehlé.

333 vues0 commentaire

Comments


bottom of page