top of page
Rechercher

Handball - Nantionale 2 (F) - Que de regrets pour le Bassin Mussipontain


Le BMHB a possédé jusqu’à six longueurs d’avance en Seine-Saint-Denis avant de céder sur la fin face au leader.



Le BMHB a laissé passer sa chance.


Aubervilliers - Bassin Mussipontain 26-24


Après une coupure de six semaines, la reprise du championnat offrait donc un vrai « choc au sommet » entre les deux meilleures équipes de la poule. En ouverture aussi de la phase retour de l’épreuve, les Alérionnes ont mené voire dominé durant 55’avant de se faire « coiffer » sur le fil par des Franciliennes plus réalistes et surtout dotées avec leur capitaine Vetizout d’un ultime rempart de choix (18 arrêts dont 3 penalties). « Je n’ai pas grand-chose à reprocher aux joueuses, nous avons eu les solutions pour gagner mais il y avait dans la cage adverse une super gardienne ! », soulignera ensuite l’entraîneur lorrain Romain Lafond.


Face au leader invaincu qui évolue dans une salle inadaptée au plus haut niveau (gymnase d’un collège…..), le BMHB avait donc entamé les débats avec brio, des courses d’Houpin à la puissance de Martin sur la base arrière. 12-6 à la 25e, 18-12 à la 36e : les Mussipontaines développaient un handball diversifié qui fonctionnait en dépit d’échecs fréquents sur la gardienne locale. Cependant, si le rapport de forces lui semblait défavorable tout comme la qualité technique, le club d’Aubervilliers dispose d’un sacré mental et ne renonce jamais.


« Ça s’est joué à peu de choses »


Au gré des exclusions lorraines et des montées de balle de Takamoud (9 buts comme à l’aller), les Franciliennes signaient d’abord un 6-0 pour prendre ensuite un premier avantage à la 55e (23-22). Une inversion de tendance que le BMHB ne parviendra pas à endiguer à l’image des tirs manqués par Hassini sur la fin à 25-24. « Aubervilliers est la seule équipe qui nous a battu cette saison ! », complète Lafond. « 26-25 à l’aller, 26-24 au retour, ça s’est joué à peu de choses avec la réussite de leur côté. Néanmoins, notre groupe avance et a mieux joué ce 2e match, ce qui laisse des regrets mais aussi de l’espoir. Compte tenu de nos deux points de pénalité, nous sommes maintenant à cinq unités d’Aubervilliers. Je pense que nous allons surtout tenter de conserver la 2e place qui pourrait aussi dans certaines conditions nous offrir la montée. »


  • AUBERVILLIERS : gardiennes – Vetizout (18 arrêts dt 3 pen.) et Finck (4 arrêts) ; marqueuses – Tiramakan 4, Kanté 3 (dt 1 pen.), Richardot 4, Ennasri 4, Atmaniou 1, Sidibé 1, Takamoud 9 (dt 3 pen.).

  • BMHB : gardienne – Traoré (11 arrêts) ; marqueuses - Hassini 3, Bertelle 3, Mur 1, Mougeot 3, Houpin 3, Taingland 2, Leuret 1, Martin 5, Pfeiffer 3.


Source : L'Est Républicain

392 vues0 commentaire

Comments


bottom of page