top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBMHB TV

Le Bassin Mussipontain a fini par rendre les armes

Elsa Mougeot et les Mussipontaines ont connu un temps faible qui ne leur ont pas permis de tenir la comparaison face à Issy-Paris. Photo ER /Eric DUBOIS


Paris-Issy entretient un infime espoir de raccrocher la première place lorsque les Lorraines, libres de tous enjeux, auraient pu jouer en roue libre. C’est mal connaître les Mussipontaines qui ont souvent fait jeu égal. Il leur a juste manqué de la constance pour bousculer la hiérarchie.

Dès les premiers instants, la confrontation s’est avérée des plus serrées, entre deux équipes bien en place.

Pour preuve, Issy avait ouvert le score après plus de deux minutes et, si Ilona Mur avait égalisé dans la foulée, les Franciliennes ont gardé la tête (4-3). Enfin, aux alentours de la 10e minute, le BMHB est revenu, avant de prendre une toute petite marge, grâce notamment à Brice et Castel (6-4). Il reste les visiteuses ne se sont pas laissées faire et sont restées au contact. C’était un sacré mano a mano (11-9, 20e).


Malheureusement, les Mussipontaines ont payé cash une double infériorité. Issy-Paris s’est engouffré dans la brèche et s’est montré sans pitié, en infligeant un 5-0 à Rangayen et ses camarades (11-14).

Il y a évidemment eu une réaction, mais la pause est arrivée trop vite pour le Bassin Mussipontain, qui peinait, face au défi physique qui lui était imposé (13-17, 30e).

À la reprise, il n’y avait pas de questions à se poser. Les Bleues ont tout donné, permettant à Mougeot et Segond de trouver des failles salutaires. On aurait pu penser que le plus dur était fait, en regardant le tableau d’affichage (21-21, 43e). Mais c’était sans compter sur des Parisiennes, toujours aussi opiniâtres, qui ont appuyé là où cela faisait mal (23-25, 51e). Et le BMHB courait de nouveau après le score, dans une nouvelle bataille rangée, qui tournait invariablement à l’avantage de l’IPH (25-29, 58e).


Dans ce contexte, les derniers instants n’ont fait que confirmer la tendance.


Bassin Mussipontain : Rangayen (9 arrêts), Castel 7, Mougeot 6, Segond 6, Brice 3, Mur 2, Bertelle 1, Pfeiffer 1.  

Issy-Paris : Mampuya Lengadio (13 arrêts, 1 but), Dosso (1 arrêt), Bah 7, Dufeil 6, Andon 5, Keita 4, Chalet 3,, Ruffe 2, Alcee 1, Lubaki 1, Martin 1.

55 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page