Rechercher
  • BMHB TV

Le Bassin Mussipontain est retombé dans ses travers

Comme à Strasbourg le week-end passé, les Bellédoniennes ont trop souvent confondu vitesse et précipitation (22 balles perdues). Epinal en a logiquement profité pour s’emparer du derby.



Elsa Mougeot et les joueuses du BMHB ont payé au prix fort leurs quelques errements. Photo ER /Pierre ROLIN


BMHB 20 - 22 EPINAL Le BMHB devra encore patienter pour s’offrir une belle image d’Epinal. Déjà battues le week-end dernier en Alsace, les partenaires de Vozelle n’ont pas su redresser la barre pour leur première prestation à domicile. Face aux voisines spinaliennes, les protégées de Vincent Voltat sont restées dans la lignée de leur dernière prestation sur le parquet de Strasbourg.

Entre les pertes de balle (22 !) et l’inefficacité d’une bonne partie de ses ouailles et principalement de ses ailières, le BMHB a enregistré une nouvelle défaite. Un revers qui aurait pu être scellé dès la pause sans le show de Pierrat (14/25). Ainsi et alors que la partie débutait avec presque quinze minutes de retard en raison d’un problème de couleur de maillot et de table de marque, le dernier rempart bellédonien était pile à l’heure pour réaliser une époustouflante entame de match (4/5, 1-1, 5e). A cet instant de la partie, le score de parité relevait du miracle. Éprouvant les pires difficultés à se rapprocher de la cage défendue par Perrin, le BMHB devait encore à sa gardienne de se rester dans la course aux trois points après le premier quart d’heure de jeu (4-4, 18e).

A ce moment-là, Coline Pierrat affichait des stats de folie (69 % de réussite, 9/13). Mais même avec une gardienne en état de grâce, le BMHB finissait par céder du terrain. La faute à des pertes de balle aussitôt exploitées par Mengin (7-11, 29e). Finalement, dans cette configuration de jeu, le BMHB pouvait se montrer heureux de regagner le vestiaire qu’avec trois buts de retard (8-11, 30e).

Trop d’erreurs individuelles Etrangement, Vincent Voltat décidait à la pause de remplacer Pierrat par Traoré. Même si cette dernière devait signer une prestation honorable (6/17), elle était loin d’avoir le même impact que sa partenaire. Heureusement dans ce début de seconde période, les coéquipières de Vozelle affichaient davantage de détermination.

Une mue qui était bénéfique puisqu’elle permettait à Mur de remettre les pendules à l’heure (13-13, 38e). Dans ces minutes fastes, le BMHB ratait même une première balle de +1. Une opportunité qui se représentait une nouvelle fois à la 49e (16-16). Mais Mur voyait son 7m repoussé par Hudry.

Incapables de gérer au mieux les moments clés, le BMHB offrait la possibilité à Gonigam de mettre ses couleurs à l’abri (17-20, 54e). Le rush final des Meurthe-et-Mosellanes restant ponctué de grossières erreurs individuelles, Epinal cueillait logiquement la victoire (20-22).

BMHB : Gardiennes : Pierrat (14/25), Traoré (6/17). Buteurs : Mur (6/7), Mougeot (5/8), Bourada (4/6), Aubrat (2/4), Vozelle (1/4), Bertelle (1/4), Cannata (1/3), Bégin (0/2), Balland (0/1), Brice (0/1), Klein (0/1).


EPINAL : Gardiennes : Perrin (4/12), Haudry (6/18). Buteurs : Di Chiara (6/6), Bédon (6/12), Gonigam (4/8), Mengin (4/4), Penet (1/6), Euge (1/3), Touihri (0/3), Grenier-Claude (0/5).

77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Condamnées à évoluer l’an prochain en N2, les Bellédoniennes ont mis un point d’honneur à s’imposer pour leur dernière sortie à domicile. Pour la dernière apparition de la saison de leurs favorites su