top of page
Rechercher

Le BMHB allume la lanterne rouge


Montigny - Bassin Mussipontain 28-41

Il n’y a pas eu photo, samedi soir, entre Montigny, bon dernier au classement, et le Bassin Mussipontain qui tutoie actuellement les sommets. Les protégées de Romain Lafond, qui restaient sur cinq succès de rang, ont réussi la passe de ‘'six'' sur le parquet mosellan en faisant voler en éclats leur record de buts inscrits en un match (leur précédent record était à 33 contre Noisy).

L’ancien pensionnaire de N1, qui n’avait remporté qu’un seul match en 24 levées la saison passée, a fait illusion pendant une dizaine de minutes. Grâce à Malki, Montigny creusait même le premier écart de la partie (3-1, 4e). Un avantage de courte durée car le projet offensif du BMHB semait la panique sur toute la longueur de la zone mosellane.

Du reste, Lemjaouri et Demel étaient invités à rejoindre le banc pour 2mn suite à des excès d’engagement en défense. En double supériorité numérique, le BMHB prenait les commandes du match (5-5, 9e puis 5-9, 11e).


Même si Reichling réussissait quelques parades, elle ne pouvait, à elle seule, stopper les vagues mussipontaines qui déferlaient sur ses buts. Pilonnée dans les règles de l’art, la gardienne mosellane était prise de vitesse par les tirs de Giroux et de Houpin (8-13, 19e puis 11-17, 26e).

Montigny tentait bien de réagir mais Traoré veillait au grain si bien qu’à la pause, la cause paraissait entendue (13-20, 30e). La seconde période débutait par une nouvelle exclusion temporaire de Demel qui pénalisait forcément ses coéquipières (14-23, 33e). Bien loin d’être rassasiées, les Bellédoniennes appuyaient encore sur le champignon et réalisaient un véritable festival offensif (9 joueuses à au moins 3 buts).

Alors que les banlieusardes messines étaient déjà distancées d’une dizaine d’unités (15-25, 38e), Demel était priée de rejoindre définitivement les vestiaires au grand dam du staff local. D’autant que malgré l’efficacité de Gambette et de Malki (13 buts à elles deux), Montigny continuait de prendre l’eau de toute part sous les assauts victorieux des partenaires de Mougeot (19-30, 44e).

Montigny ne disposant pas des atouts pour faire douter leurs adversaires, Giroux pouvait alors mettre un point final au feu d’artifice mussipontain (28-41). Rideau !

MONTIGNY : Gambette 7, Malki 6, Benkahla 5, Demel 4, Ababsa 3, Konrath 1, Mattes 1, Lemjaouri 1 BMHB : Houpin 7, Mur 5, Segond 5, Mougeot 4, Giroux 4, Carentz 3, Hassini 3, Bertelle 3, Martin 3, Leuret 2, Brice 2.

SOURCE : L'EST RÉPUBLICAIN

30 vues0 commentaire