top of page
Rechercher

Le BMHB surfe sur la vague


Le tacticien du BMHB Vincent Voltat a su diriger ses troupes vers la victoire ce samedi face au P2H. Photo ER /Eric DUBOIS


BASSIN MUSSIPONTAIN - LONGWY 34-27

Le BMHB est indiscutablement une des équipes de 2023. Après une première partie de saison un peu terne, les Bellédoniennes ont bel et bien passé la vitesse supérieure.

Ainsi, au terme du derby contre P2H, les troupes dirigées par le tandem Voltat/Lafond ont engrangé un 6e succès d’affilé. Et pourtant dans le camp d’en face, le mètre 86 de Yotchoum pouvait faire nourrir quelques craintes. L’internationale camerounaise pointait effectivement au coup d’envoi à la seconde place du classement des buteurs avec une moyenne de 8.81 buts par match. Imaginez pourtant qu’après 30 premières minutes de jeu, elle n’avait trompé qu’à une seule reprise Mendés. Et encore sur un 7m sifflé à 1mn30 des citrons !

Une défense bien solide Pour réussir une telle performance, la défense du BMHB avait été quasiment irréprochable anticipant avec justesse les passes à destination de la camerounaise. Et alors que Yotchoum était parfaitement réduite au silence, Mur, son alter-ego mussipontaine, se régalait au sein de la défense longovicienne (8-2, 9e).

Si Mur se montrait une impeccable soliste, le reste de l’orchestre évoluait au diapason ne cessant de donner le tournis aux gardiennes de P2H qui se succédaient dans la cage. Terriblement efficace sur tout le périmètre de la zone, le BMHB s’envolait logiquement au tableau d’affichage (17-9, 23e) d’autant que Diarra s’interposait avec brio devant les attaquantes visiteuses et notamment sur deux tentatives à bout portant de Yotchoum.

Mourad Arid tentait bien de donner plus de champ à sa goleador en la remplaçant comme arrière gauche, cette dernière, surveillée comme le lait sur le feu par Vozelle et consorts, demeurait muette comme une carpe.


Au final, P2H s’en remettait au bras de Bingelmann-Nielsen pour limiter la casse. Et alors que Vincent Voltat avait pu procéder à une large revue d’effectif, son ‘’sept’’ mettait, au retour des vestiaires, un peu de temps à retrouver son rythme. Yotchoum pouvait enfin faire admirer sa puissance et son pouvoir de nuisance en défense en contrant des tentatives de Klein et de Pfeiffer.

Mais dans la lignée de ses dernières prestations, le BMHB ne tardait pas à remettre le moteur en marche. Et malgré les échecs de Castel etTaingland sur l’aile gauche, les délicieux lobs de Segond continuaient à mettre au supplice les gardiennes de P2H qui concluait le match sur une roucoulette géniale de Henry (34-27, 60e).

BMHB : Mur 9, Segond 6, Brice 4, Pfeiffer 3, Vozelle 2, Giroux 2, Klein 2, Castel 2, Bertelle 2, Taingland 1, Rouyer 1.

P2H : Bingelmann-Nielsen 7, Henry 6, Hassimi 6, Yotchoum 4, Poulet 2, Monnini 1, Karra 1.

114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page