top of page
Rechercher

Le coach du Bassin Mussipontain Vincent Voltat dit stop !




" Je commence à être fatigué, ça se traduit par de l’irritabilité et de l’agacement », indique Vincent Voltat, qui a pris les rênes du BMHB il y a maintenant cinq saisons. Photo ER/Eric DUBOIS


La rumeur bruissait depuis quelques jours. Elle a été confirmée par l’intéressé ce samedi soir, après la belle victoire de ses troupes contre Villemomble (27-26). Vincent Voltat ne sera plus l’entraîneur de l’équipe féminine du BMHB la saison prochaine. « Ça fait cinq ans que je suis sur le banc de cette équipe », confie-t-il. « Je ne suis jamais resté aussi longtemps au chevet d’un même groupe. Je commence à être fatigué, ça se traduit par de l’irritabilité et de l’agacement. Je crois aussi que l’équipe sera meilleure sans moi qu’avec moi. C’est du reste ce même sentiment qui m’avait conduit, à l’époque, à quitter Épinal (N1F). Même si on ne peut jamais dire jamais, je ne prendrai pas d’équipe l’an prochain. »

Le coach mussipontain a averti ses joueuses il y a une dizaine de jours. Romain Lafond, son adjoint, est lui aussi sur le départ, tout comme Adelyne Vozelle, la compagne de Vincent Voltat. « J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer au hand », glisse-t-elle. « J’aspire désormais à autre chose. »

En tout cas, les entretiens pour la succession de Vincent Voltat ont apparemment débuté. En effet, Mickaël Rigolot, l’ex-entraîneur de Villers en Prénationale masculine, a longuement discuté, samedi soir, avec Jean-Pierre Pelluchon, président du club. De là à ce que l’ancien joueur de Dieulouard se positionne, il n’y a qu’un pas…

73 vues0 commentaire
bottom of page